Détails du Document

Document Comment l'évolution du pouvoir d'achat intègre-t-elle les dépenses contraintes (abonnements EDF, dépenses liées à la téléphonie, à l'internet...) ?

L'évolution du pouvoir d'achat résulte de l'évolution des revenus et de l'évolution de l'indice des prix. En ce qui concerne les prix, ceux de toutes les dépenses de consommation sont retenus, y compris les dépenses que l'on peut considérer comme contraintes.

Toutefois, les remboursements de prêts obtenus pour l'achat d'un logement ne sont pas pris en compte. D'ailleurs, ceux relatifs aux crédits à la consommation ne le sont pas davantage car les remboursements d'emprunt relèvent d'opérations financières.

Par ailleurs, l'Insee a introduit la notion de dépenses dites "pré-engagées", proche de celle de dépenses contraintes. Ces dépenses pré-engagées sont celles qui résultent de contrats difficilement renégociables à court terme : dépenses liées au logement (loyer, chauffage...), à la téléphonie et à l'internet, à la télévision, aux assurances, aux services financiers pour l'essentiel.

En déduisant du revenu ces dépenses pré-engagées, on obtient un revenu "arbitrable", qui permet le calcul d'une évolution du "pouvoir d'achat arbitrable". L'Insee publie cette évolution tous les ans.
 
Information

Nous contacter

Si ce document ne correspond pas à votre attente, vous pouvez nous contacter. Contactez-nous

Propriétés

Ce document n'a pas encore été noté par les visiteurs.

Vous pouvez noter ce document